téléphone +33(0)4-76-39-46-81

GRAVIC : le lean management, ça marche

GRAVIC : le lean management, ça marche

Pour gagner en compétitivité, le groupe azuréen spécialisé dans le marquage industriel a actionné le levier de l'amélioration continue et de l'élimination des gaspillages.

 

Depuis 50 ans, Gravic Europe (160 collaborateurs, 15 M€ de C.A) imprime et découpe des pièces techniques pour le marché automobile : faces avant, étiquettes tous supports, joints mousses, feutrines et adhésifs.
L’entreprise familiale dont le siège est à Mouans‐Sartoux, est aussi implantée en Tunisie, en Hongrie et depuis 2015 en Allemagne. Ses donneurs d’ordres ? En majorité de grands groupes industriels comme Schneider Electric,

Bosch, Valeo, Eaton, IBM, EMC, etc. « Notre logistique nous permet de livrer nos clients partout dans le monde » explique Marc Marijon, directeur Industriel.
Pour le groupe, il n’y a pas de développement sans développement durable. « Nous avons obtenu les normes ISO TS16949 sur la France cette année, nous sommes ISO 14001 depuis de nombreuses années et notre site
Hongrois a initié et obtenu la norme ISO18001 ». Sa participation au programme Cap Indus de lean management de la CCI et l’APPIM s’inscrit dans cette logique. L’idée ? « Nous voulions lancer un programme ambitieux de modernisation de notre organisation industrielle. L’objectif était d’améliorer la performance de notre site azuréen de Mouans‐Sartoux, de gagner en productivité et de mieux satisfaire nos clients. Le lean management a été le bon outil ! C’est un système d'organisation industrielle qui a pour vocation de se centrer uniquement sur ce qui a de la valeur pour le client et, en conséquence, d'éliminer toutes les sources de gaspillage. Pour une entreprise, le déploiement du système constitue une véritable évolution de sa culture cela demande une action forte en matière de formation, afin d’obtenir l’adhésion de tout le personnel. Mais une fois cette politique intégrée par tous et les solutions mises en œuvre, des résultats tangibles se font sentir ».

 

 

DES EXEMPLES ?

 

« Les AIC (Animations à Intervalle Court) durant lesquelles chaque équipe fait le bilan de sa performance de la veille et fait remonter les aléas rencontrés, sont aujourd’hui complètement ancrées et constituent un rituel pour chacun. De la même façon, les MADC (Mises à disposition des Constituants) qui permettent l’organisation, en autonomie, de l’approvisionnement des lignes de production par les préparateurs, ont permis d’améliorer les taux d’utilisation des machines et de réduire les délais de production ». Le bilan ? Après plus de 3 années de pratique du lean management, les résultats attendus sont au rendez‐vous : taux de service moyen à 95 % (et même jusqu’à 98 % pour certains clients), meilleure compétitivité, usine perçue très favorablement par les clients et prospects lors de leurs visites.

 

 

Pour en savoir plus sur l'entreprise.

Source : azur-entreprises.fr

Pilote de la Démarche Lean - Fin 2017
PRODUCTION TEMPS RÉEL FIN 2017

Ce site web utilise des cookies. Certains permettent un bon fonctionnement du site et d autres vous apportent des contenus adaptés. Pour en savoir plus et savoir comment refuser les cookies vous pouvez cliquer ici. En choisissant de poursuivre la navigation nous présumons que vous acceptez notre utilisation des cookies.